Cécile Carbonel


Née en 1987, Cécile est brune, habite à Paris pour le moment. Elle a souvent l’air de mauvaise humeur mais ce n’est pas le cas. Elle aime rire, pleurer, faire la cuisine, faire le clown et s’exiler dans la campagne de Corrèze, parce qu’elle vient de là bas et parce que c’est beau. Sa mère n’arrivait plus à canaliser son énergie et son imagination alors à 4 ans Cécile a commencé l’éveil musical, elle adorait secouer des branches et taper sur toutes sortes d’objets, mais à 6 ans elle a rejoint un atelier théâtre...

 

Alors après avoir fait un petit détour par le Social (Diplôme d’éducateur spécialisé) elle est revenue à ses premières amours. Aujourd’hui, après s’être formée au CRR de Tours avec Philippe Lebas et Christine Joly, après avoir fait des stages de clown avec Didier Girauldon, de diction de l’alexandrin avec Jean-Marie Villégier, d’improvisation avec Alexandre Le Nours et Camille Trophème, de dramaturgie avec Vanasay Khamphommala, et de jeu

avec Jacques Vincey, Redjep Mitrovitsa, et Thomas Gaubiac, elle joue avec Le Poulpe (37) et les Involtes (19).

 

Si elle était chercheur elle inventerait une machine à téléportation parce qu’elle est

très impatiente.